mercredi 4 septembre 2013

18000 Km et des bananes

Ce mois d'août j'ai pas beaucoup roulé, mais un peu quand même. Pour cause j'étais avec ma petite famille en Nouvelle Calédonie. Ma belle sœur m'a gentiment prêté son Commençal (un 29 pouces jaune fluo) pour aller faire un tour avec mon beauf. On a fait deux sorties, dont une mémorable à Nouville, une île que l'ont peur relier de la terre par un pont. L’ascension au mont Tereka se fait facilement étant donné le faible dénivelé, mais il y a deux descentes aménagées par les passionnés locaux, avec des petits sauts, des virages relevés et des passages techniques. Du coup on peut remonter plusieurs fois au mont Tereka pour faire toutes les variantes possible !

L'arrivée d'avion à Nouméa, une des plus belle vue que j'ai pu voir d'avion




Une vue de la Grande Baie depuis le quartier industriel de Ducos

Patrick sur le mont Tereka, prêt à enquiller les deux belles cassures qui marquent le début de la descente, au loin le pacifique à perte de vue

Une vue panoramique de la Grande Baie vue depuis le mont Tereka (cliquer pour agrandir)

Kuendu beach, que l'ont voir depuis le mont Tereka, on est passé juste à côté en vélo

Patrick et moi sur le Tereka
Cette sortie à Nouville  était bien dépaysante pour un français du sud comme moi, habitué aux paysages secs marseillais. Ici, même en "hiver" (le mois d’août c'est l'hiver) il fait chaud et un peu humide (en été, en février, il parait que c'est terrible la chaleur et l'humidité), on roule entre les bananiers et les cocotiers, avec des paysages de rêve tout autour, mais aussi des squats un peu vilains dans les bois, des chiens errants etc...
Nous avons fait aussi un tour au bike parc de la Tina, un petit coin tranquille à deux pas de Nouméa, avec une piste cyclable qui serpente dans les bois puis tout un tas de chemins et de modules en bois pour s'amuser dans un petit espace sans faire bcp de dénivelé. Quand on s'arrête et qu'on entend tout un tas d'oiseaux tropicaux on réalise qu'on n'est pas dans les alpes !
En continuant de visiter le cailloux (le petit nom de la Nouvelle Calédonie) on a vu qu'il y avait un grand potentiel dans le Grand Sud, et des centaines de kilomètres de pistes à explorer... mais ce sera pour une prochaine fois !



Voici quelques photos en vrac du reste des paysages Calédoniens :


Le phare Amédée, un îlot situé sur la grande barrière de corail calédonienne à 1h en bateau de Nouméa

L'île des pins (30 min en avion de Nouméa)

Des pins colonaires de l'île des pins

Coucher de soleil spectaculaire sur la plage de Kuto de l'île des pins

Paysages étranges des sols très chargés en fer du Grand Sud de la NC.

Plonger en Nouvelle Calédonie c'est tout simplement le bonheur

J'ai rencontré une amie sous l'eau

L'îlot Signal, au large de Nouméa

Des plages de rêves sur des îlots de 300m de large ! wah le rêve !

Et juste avant on a fait un petit tour à Sydney, mais pas de VTT au programme, on peut pas tout faire non plus hein !

6 commentaires:

  1. Tes photos sont sublimes, Lewis ; vous avez vraiment dû en prendre plein les yeux !!! Bravo !!

    Patrice.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci copaing ! à l'occasion je te montrerai les vidéos... dès que j'aurais fini le montage !!!

      Supprimer
  2. magnifiques photos !! ça devait être un beau voyage !!! et en plus tu as pu rouler !!

    papaillvtt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très très sympa, faut surtout y aller pour les fonds marins qui sont juste hallucinants.

      Supprimer

Laissez moi un p'tit message sympa ! :)