mercredi 3 avril 2013

Moursiland ou "ma madeleine de Mours"

Mours c'était mon terrain de jeu quand j'étais au lycée. C'est même la, on peut le dire, que j'ai débuté en VTT, c'était dans les années 90 avec mon Scott Sawtooth gris et rose puis mon StarWay X220 jaune "laposte". On y allait le plus souvent possible en partant de Romans avec mes potes Do (sur son spé' fushia) et Raph (sur son vélo vert et noir je sais plus la marque), si ce n'était pas avec mon père et son Scott Boulder, même si lui préférait aller dans le Vercors (on tournait en rond à Mours).

C'est la qu'on s'est pris nos premières gamelles en voulant par exemple rouler les mains croisées, ou en affrontant des obstacles au dessus de notre niveau. Il faut dire que les vélos rigides de l'époque ne pardonnaient pas grand chose. On a connu aussi nos premières crevaisons à répétition, j'étais un as pour ça, on a pété nos premières chaines aussi et tenté des réparations de fortune en sonnant chez l'habitant. On finissait par connaître chaque passage par cœur et on donnait des noms aux différents sentiers pour s'y retrouver. J'avais déjà fait un film à cette époque, il faudrait que je le retrouve pour le numériser, tiens !

Dans le village de Mours avant d'attaquer la colline !
Mours c'est une grosse colline sablonneuse, avec plein de cassures et des racines pour bien s'amuser.
En y retournant le week-end dernier j'ai constaté que le terrain s'était amélioré, des acharnés ont construit des nouvelles traces, des sauts et des gaps monstrueux ! A notre époque il n'y avait qu'un petit terrain qui s'était transformé en champ de bosses pour les amateurs de BMX que nous n'étions pas.

Pour autant on y est retourné en tandem cette fois ! C'est mon père qui pilotait et mon oncle qui faisait le stocker (celui à l'arrière), une première pour lui le tandem !
Et étant donné le terrain décrit plus haut, on peut imaginer que c'était une première mouvementée :


9 commentaires:

  1. Réponses
    1. hhahah ! ou "La Mours ou la vie !"

      Supprimer
  2. odessa: c que celui qu'est devant qui tourne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il faudrait essayer avec celui de derrière pour voir ce qui se passe...

      Supprimer
  3. très sympa ce montage, bon rythme musique/ images, bonne bouilles souriantes tout au long malgré els embûches! bravo le monteur et les vttistes! on se dit comme ça que c facile, le tandem et le montage video alors qu'on sait très bien qu'il ne faut pas vendre la peau de mours avant de l'avoir tué...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci ! hahaaha ! par contre c'est un coin rassurant, quand on est perdu on lance un SOS en code Mours !

      Supprimer
  4. hahahahahaha bien vu...
    en tout cas, ce film, avec toutes ces montées, descentes,c fort! autrement dit: toutes ces actions, c bien côté en Mours!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahahha ! ça commence a être dur de faire mieux que ça ! et pour en revenir au tandem, et comme le chantait Sylvie Vartan : (la) Mours c'est comme une cigarette !

      Supprimer

Laissez moi un p'tit message sympa ! :)